Freins

La partie frein est assez simple à traiter, l'arrière ne permet de modification particulière, l'étrier étant "pris" sur l'axe de roue.

 

J'ai trouvé une platine complète à 27$ sur internet , certe en piteux état mais le couvercle n'était pas abimé et la membrane en bon état. Trouver une membrane est un peu compliqué ...

 

J'ai donc démonté l'ensemble et micro-billé chaque pièce . Une fois mise à nues chaque pièce a été repeinte (époxy) afin que ça dure dans le temps.

 

J'ai pris la liberté de laisser la platine à nue et la polir, je sais Frank, ce n'est pas comme ça à l'origine, mais je trouve ça plus esthétique et comme la platine a une jolie forme, je trouve ça plus sympa.

A gauche, la platine repositionnée sur le cadre, à droite l'étrier arrière que j'ai trouvé sur internet et avant restauration

Étant adepte d'une restauration la plus fidèle possible et n'ayant pas de marge de manœuvre en terme de kit existant pour l'étrier arrière,  j'ai donc restauré un étrier trouvé sur internet. Dégraissage, micro-billage, peinture époxy, petit passage au four (quand madame n'est pas là), échange des joints, des pistons et remontage. Je peux, pour ceux qui le souhaitent et moyennant finance, restaurer les pièces que vous auriez besoin de refaire pour remettre propre, votre machine.

Pour l'avant il y a trois solutions ... Remettre ce qui existait à l'origine, mettre des Brembo P08 que proposait Godier Genoud un temps, ou mettre des 34/30, le kit que proposait Brembo dans les années 85/86 et que j'avais mis sur ma deuxième Godier Genoud (voir photo ci-dessous)

 

Comme dirait l'autre, ce n'est qu'une question d'argent ... mais on ne va pas s'agacer et on ne va pas parler prix, juste esthétique et plaisir ...

Le bon coin a finalement tranché pour moi ...

 

Je viens de trouver une paire de 34/30 d'occas mais neuf car pas monté et pas servi à un prix inavouable par rapport au prix du neuf. Je monterai donc des 320 mm avec des pattes d'adaptation et mes 34/30.